À propos du chalet

sauf-une-fois-au-chalet
Bienvenue au chalet chers invités!

Je me nomme le Doc et je serai votre hôte.

Ici, tout a été emmenagé afin que vous vous y sentiez comme chez vous. Vous pourrez profiter d’un vaste éventail d’activités pour passer un séjour inoubiable au chalet.

Durant le jour, vous aurez la chance de vous divertir en regardant des vidéos virales québécoises. Puis le soir, je viendrai à votre chevet vous raconter mes conseils de Doc et ainsi vous partager ma vision de la société.

Coeurs sensibles, s’abstenir. Car je n’ai pas ma langue dans ma poche et mon franc-parler pourrait en offenser plusieurs. J’ai un faible pour l’humour noir et mes opinions ne font pas toujours l’unanimité. Ce site est donc une excellente tribune pour s’exprimer comme moi seul entend le faire.

Quelques-uns d’entre vous se demandent encore probablement d’où provient la fameuse expression « Sauf une fois au chalet. » Bien entendu, elle est tirée d’une vidéo virale qui a connu un succès retentissant sur youtube de par son authenticité il y a de ça plusieurs années.
D’ailleurs, même nos cousins français en ont eu vent.

Vous aurez deviné que la véritable phrase est « Excepté une fois au chalet. » Par contre, non seulement l’expression réinventée se prononce mieux, mais elle illustre aussi la volonté de cette communauté de vouloir se distinguer de son contexte d’origine.

Comment alors une simple vidéo d’une entrevue réalisée par TVA d’un vieil homme qui n’était à moitié plus là à la sortie du palais de justice aurait pu donner naissance à un mouvement d’une telle ampleur? La réponse réside dans la simplicité. Sauf une fois au chalet représente tous les tabous de la société québécoise et son innoncence (que ce soit le ti-vieux qui l’a échappé ou TiViA et leur acharnement à vouloir faire mal paraître le monde). En aucun cas nous appuyons de tels gestes… Mais soyons francs, mieux vaut en rire que de s’en apitoyer!

Je vous remercie donc de votre précieuse visite. J’espère que vous aurez été satisfait de mon hospitalité et souvenez-vous que vous êtes toujours les bienvenus ici car plus on est de fous et plus on s’touche!

Et n’oubliez pas…
Tout ce qui s’passe au chalet, reste au chalet !